Les forêts sont un trésor de biodiversité et participent à l'équilibre et à la santé de notre planète. 

Une ressource indispensable.

 

Les forêts abritent plus de la moitié de la  biodiversité terrestre et l’on y découvre encore chaque jour de nouvelles espèces. Elles sont un laboratoire où les hommes peuvent chercher de nouveaux médicaments. 

Elles sont de véritables usines de dépollution de l’eau, du sol et de l’air.

Les forêts abritent de nombreux "points chauds" de biodiversité et jouent un rôle prépondérant dans la fixation du CO2 que nous émettons massivement et qui perturbe dangereusement notre climat : 40% du carbone terrestre est stocké dans la végétation et les sols des forêts. 

C’est assez difficile à imaginer, mais sans les forêts, la Terre deviendrait sans doute un désert. Sans leur habitat, des centaines d’espèces d’animaux disparaîtraient. Il y aurait moins d’eau, moins d’oxygène. L’homme finirait sans doute lui-même par disparaître. 

Chaque étude le confirme un peu plus: le rôle de la forêt est essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique et l'acidification des océans provoqués par les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.Les forêts du monde entier absorbent en effet un tiers du CO2 (dioxyde de carbone) émis par les combustibles fossiles (pétrole, charbon). Mais elles pourraient être plus efficaces s'il n'y avait pas de déforestation, souligne une étude publiée dans la revue Science

Alors que les forêts apportent des services cruciaux pour la vie sur Terre, la déforestation, qui existe depuis des dizaines de milliers d'années, est devenue massive. 

Il y a 4 siècles, 66 % des terres étaient recouvertes de forêt, aujourd'hui, seulement un tiers. 

Au total, quelque 129 millions d'hectares de forêts - une superficie presque équivalente en taille à l'Afrique du Sud - ont été perdus depuis 1990.

Les causes de la déforestation.

L'expansion agricole est la principale cause de déboisement dans le monde : les plantations de palmiers à huile, le développement des cultures pour nourrir les animaux d'élevage, l'exploitation minière de métaux et de minéraux précieux constituent des causes majeures de déboisement. 

 

L''extraction du pétrole et du gaz affecte également les milieux forestiers, endommagées par les forages et la pose de pipelines, sans parler des fuites régulières de pétrole ou l'exploitation des sables bitumineux... 

L'exploitation illégale du bois joue également un rôle important dans la déforestation. Et l'Europe a une forte responsabilité dans cette dégradation puisque près d'un quart de ses importations de bois sont présumées d'origine illégale. La France quant à elle importerait 39 % de bois tropicaux d'origine illégale selon le WWF. La France est un acteur majeur dans la déforestation tropicale humide primaire notamment en Afrique centrale et en Afrique de l'Ouest (F. Hallé) 

La reforestation.

Bien sûr, ces pertes sont en partie compensés par le reboisement. Malheureusement le déclin s'accélère et la reforestation ne peut compenser, dans un temps court, les pertes d'espèces (dont la valeur peut être inestimable) qui vivaient dans les forêts originelles. De plus, le reboisement volontaire masque trop souvent la plantation d'espèces qui ne sont pas adaptées à leur milieu ou qui ne favorisent pas une biodiversité riche (à cause d'une monoculture). 

Les conséquences.

-Moins de biodiversité

Les forêts hébergent plus de 80 pour cent de la biodiversité terrestre et représentent l'un des derniers refuges pour de très nombreuses espèces animales et végétales. C'est pourquoi, la déforestation est une catastrophe aussi bien pour l'Homme que pour les autres espèces puisque on estime que 27 000 espèces animales et végétales disparaissent chaque année à cause d'elle. Cette perte de biodiversité, qui peut être irréversible, coupe l'humanité de services et ressources inestimables. En effet, les systèmes alimentaires sont fortement dépendants de la biodiversité et une proportion considérable de médicaments est directement ou indirectement d'origine biologique.Ainsi, les forêts tropicales fournissent une panoplie de plantes médicinales servant aux soins de santé. 80% des habitants des pays en développement dépendent des médicaments traditionnels: 50% d'entre eux proviennent de la forêt. Et plus d'un quart des médicaments modernes sont tirés des plantes forestières tropicales !

-Plus de maladies 

Contrairement aux idées reçues, les forêts réduisent les maladies infectieuses. Les forêts tropicales non perturbées peuvent exercer un effet modérateur sur les maladies provoquées par les insectes et les animaux. Autrement dit, "le déboisement des forêts primaires reste l'une des causes principales de l'apparition de nouveaux agents infectieux et de leur circulation épidémique dans les populations humaines.

-Les catastrophes naturelles

Les forêts sont indispensables à la structure et la qualité des sols. En effet, le couvert forestier protège de la dégradation des terres et la désertification en stabilisant les sols, en réduisant l'érosion hydrique et éolienne et en maintenant le cycle des nutriments dans les sols.Un sol dénudé n'apporte plus la protection nécessaire contre les pluies violentes qui vont donc favoriser les glissements de terrain et les inondations dans les vallées. 

- Diminution des ressources d'eau.

Les forêts aident à reconstituer les nappes phréatiques si cruciales pour l'eau potable. Ainsi,les 3/4 de l'eau accessible proviennent de bassins versants forestiers. Les 2/3 des grandes villes des pays en développement dépendent des forêts pour leur approvisionnement en eau potable. Les forêts, en filtrant et en retenant l'eau, protègent les bassins versants qui fournissent de l'eau douce purifiée aux rivières. La déforestation entraîne l'érosion du sol et l'envasement des cours d'eau, ce qui réduit l'accès à l'eau potable ; à la fois en qualité et en quantité. 

-Le réchauffement climatique.

La déforestation participe fortement aux émissions de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique en cours.  17 % des émissions mondiales de dioxyde de carbone, résultent de la déforestation et des changements apportés à l'occupation des sols : c'est le troisième poste émetteur après l'approvisionnement énergétique et l'industrie. 70 % de ces émissions proviennent du Brésil et 80 % de l'Indonésie. 

Comment sauver les forets tropicales?

Une bonne nouvelle! C'est qu'un certain nombre de personnes a décidé de les sauver. La mauvaise étant que cela risque de ne pas être facile du tout. Cela passera par d'énormes efforts pour beaucoup, d'un travail commun en ordre d'assurer la pérennité des forêts humides, de leur faune et de leur flore afin qu'elles survivent et que nos enfants et nos petits-enfants puissent encore en profiter longtemps.

Certaines étapes pour sauver les forêts humides et, dans un sens plus large, les écosystèmes autour du monde sont de se baser sur :

  • Apprendre aux autres l'importance de l'environnement et comment ils peuvent aider à sauver les forêts humides.

  • Restaurer les écosystèmes endommagés en reboisant les parties déjà détruites.

  • Encourager les gens à vivre dans un mode de vie propre à ménager l'environnement.

  • Créer de nouveaux parcs et de nouvelles réserves afin de protéger les forêts restantes, leur flore et leur faune.

  • Soutenir les sociétés qui travaillent dans un but de sauvegarder et de minimiser les dommages sur l'environnement.

 

Que peut on faire de chez soi ?

Il y a certaines recommandations à suivre à la maison pour réduire votre impact sur l'environnement.

  • Eteindre les lumières lorsque vous n'en avez plus besoin. Lorsque les ampoules grillent, les changer par des ampoules économiques.
  • Ne pas gaspiller l'eau
  • Recycler
  • Encourager votre famille à utiliser des véhicules économiques et à ne pas surchauffer leur maison
  • Ne pas laisser les animaux de compagnie partir lorsque vous ne les voulez plus. Avant d'acheter, soyez sûrs de votre choix et d'être capables de vous en occuper quelque soit le temps à leur consacrer. Avoir un animal domestique est une responsabilité et un devoir.

Les choses à faire pour aider à sauvegarder les forêts tropicales humides :

  • Ne pas acheter de produits à base de peaux d'animaux
  • Ne pas acheter d'animaux exotiques ayant été collectés sur le terrain. Vous pouvez toujours demander dans les magasins si les animaux ont été capturés 'sur le terrain' ou 'élevés en captivité'. 'Elevé en captivité' est plus respectueux de l'environnement.
  • Acheter du papier recyclé
  • Ne pas acheter de produits à base de bois provenant d'Indonésie, de Malaisie, du Brésil ou d'Afrique tant que vous n'êtes pas sûrs que ces produits proviennent de sociétés respectueuses de l'environnement. Une façon de savoir si ce bois est sans danger pour les forêts tropicales est un 'label de certification'. Un exemple de certification est le label 'Certifié FSC' qui garantit que le bois provient de forêts à l'exploitation bien contrôlée.
  • Ne pas acheter de produits à base d'huile de palme.
  • Se renseigner et apprendre encore et toujours plus sur les forêts tropicales humides, les plantes et les animaux y vivant. Partager ensuite ces connaissances avec votre famille et vos amis et expliquer leur pourquoi les forêts tropicales humides sont si importantes.

Rien n'est perdu, on peut encore agir! Chaque geste compte!